Force d'un engagement

Pour Olivier Ferrari, la force d’un engagement se mesure à des faits et actes concrets. Acteur incontournable de l’économie helvétique, Olivier Ferrari compte également parmi les personnalités suisses majeures dans tout ce qui touche à l’investissement responsable, au développement durable et à l’environnement, dont il compte parmi les précurseurs.

Rapidement, Olivier Ferrari s’engage sur cette voie. Ses premières actions remontent notamment à 1971, année à laquelle il devient membre de Pro-Natura (anciennement Ligue suisse de la protection de la Nature) ou plus tard 2009, où il rejoint «The 1001: A Nature Trust», communément connu sous le nom de «The 1001 Club», dont les membres soutiennent des projets en lien avec la nature du WWF International.

Pour lui, l'environnement ne doit pas être considéré comme une fatalité, mais bien comme un levier de développement économique durable. Son créneau? Intégrer cette dimension dans un concept reprenant l'axiome "Think Global, Act Local, Impact Global" afin d’offrir un champ d'opportunités d'innovations à cultiver et à valoriser.

Une maxime qu’il défend avec conviction par un engagement concret depuis de nombreuses années tant au niveau suisse, qu’européen et international.

Des paroles aux actes... Un pan de lumière sur ses principales actions autour de ces thématiques qui lui sont chères...



[