Biographie

Olivier Ferrari est un acteur établi du tissu économique suisse, spécialiste de la finance et des questions de développement durable. Écrivain, conférencier, intervenant à l’Université et philanthrope, ce passionné d’art intervient régulièrement publiquement dans les médias.

Olivier Ferrari est l’auteur de nombreux écrits et publications (articles, livres, éditos, etc.) et travaille actuellement à la publication de son quatrième ouvrage.

Après avoir enseigné pendant plusieurs années dans divers instituts académiques et associations professionnelles, Olivier Ferrari intervient aujourd’hui au sein de différents forums internationaux et universités où il traite des thèmes allant de l’économie à la finance en passant par le développement durable ou encore la philanthropie.

Il dirige actuellement la société financière suisse indépendante CONINCO Explorers in finance SA, dont il est le fondateur et CEO, entreprise leader (agréée par la FINMA) spécialisée dans le conseil aux investisseurs institutionnels, la gestion et la finance responsable. Il crée divers solutions d’investissement durable et responsable qui convergent vers une démarche de développement durable ainsi qu’une politique de responsabilisation des investissements et de soutien à l’économie réelle, dont il est un des pionniers et défenseurs en Suisse.

Concerné dans les questions touchant à l’environnement, Olivier Ferrari s’engage rapidement dans le développement durable et auprès d’actions concrètes de protection de l’environnement. Il devient notamment membre en 1971 de Pro-Natura (anciennement Ligue suisse de la protection de la Nature) et dès 2009, il rejoint « The 1001: A Nature Trust », communément connu sous le nom de « The 1001 Club », dont les 1001 membres soutiennent financièrement des projets en lien avec la nature du WWF International. Par ailleurs, il cofonde en 2007 One Nature Foundation, dont il est le Président du Conseil de fondation, fondation qui axe une relation entre l’économie et l’environnement autour de la forêt, l’eau et l’air.

Dès lors il oriente ses réflexions et actions autour de onze interrogations essentielles:

Dont deux des réponses ont été la création en 2010 de la société coopérative ONE CREATION et en 2011 du fonds ONE Sustainable Fund-Global Environment.



Ouvrages





[